Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

samedi 18 août 2007

Salade de tomates aux accents vanillés


La première fois que j'ai vu cette fiche cuisine de Elle, je me suis dit qu'elle allait vite partir à la poubelle... En effet je trie impitoyablement mes fiches cuisine, sinon à raison de quatre nouvelles par semaine - d'ailleurs c'est pour cela que je n'achète jamais Elle à table, ça ferait trop de fiches d'un coup ! - la cuisine serait vite envahie. J'ai donc établi un "screening process", qui consiste à jeter tout de suite :

- les recettes qui ne me tentent pas du tout, genre morue aux fraises, ou tarte aux rillettes. Oui, je sais, si ça se trouve je passe bêtement à côté de quelque chose d'orgastique, mais bon, les goûts et les couleurs, n'est-ce pas...

- les recettes qui me découragent d'avance, parce que dans la liste des courses il y a des trucs dont je n'imagine même pas à quoi ça peut ressembler, ou qu'il faut des ustensiles inconnus au bataillon, ou encore s'y prendre une semaine à l'avance pour commencer la recette, ou accomplir tellement de choses pour parvenir au résultat que les bras m'en tombent. Dans la catégorie entrent bien sûr pas mal de recettes de chefs.

- les recettes "foutage de gueule", du genre l'omelette aux oignons (où, je vous le donne en mille, il faut des oeufs et des oignons ! L'hallu !) ou la tartine de beurre. Paradoxalement on trouve dans la catégorie pas mal de recettes de chefs aussi : je ne donne pas de nom mais... franchement la recette de la purée jambon, il fallait oser.


Une fois passée cette première étape de validation, la fiche cuisine entre au purgatoire des fiches "à tester", qu'elle quittera le jour où, après essai, soit elle rejoindra la pile des recettes "à garder et à refaire", soit elle finira à la poubelle parce que pas terrible ou trop compliquée pour le plaisir retiré de la dégustation.

Quand j'ai vu cette fiche donc, j'ai eu des doutes, je la voyais bien en "foutage de gueule"... Mais j'ai fini par la garder (une recette que Frédérick Grasser-Hermé a créée pour Alain Ducasse, quand même...), par la tester hier soir après avoir enfin trouvé de belles tomates anciennes, et ma foi je suis conquise !


Pour 6 personnes :

- 8 tomates bien mûres, de préférence de couleurs variées,
- une belle gousse de vanille,
- trois cuillérées à soupe d'huile d'olive douce,
- une cuillérée à soupe de jus de citron,
- une cuillérée à café de vinaigre de vin,
- une cuillérée à café de fleur de sel.

La recette prévoyait de la ciboulette ciselée pour parsemer à la fin, mais j'ai préféré m'en passer. Elle indiquait également d'utiliser de l'huile d'olive parfumée au citron, et non de l'huile et du citron, mais je n'en avais pas.

Préparez la vinaigrette vanillée : fendez la gousse, grattez-en les graines que vous mettrez dans un bol. Ajoutez l'huile, le citron (ou l'huile au citron), le vinaigre, et le sel. Emulsionnez bien et laissez macérer. J'ai pour ma part ajouté aussi les morceux de gousse, car celle que j'avais choisie n'était pas très fournie en graines (c'est difficile, on n'est pas dans la gousse...).

Lavez et essuyez les tomates, et coupez-les en minces quartiers. La recette indiquait de couper en huit, mais j'ai préféré faire de plus fines tranches pour me rapprocher d'un carpaccio. Répartissez les tomates dans les assiettes de façon décorative, puis versez la vinaigrette dessus pour faire un fin glacis. Servez ! Le goût de la tomate et celui de la vanille se marient très bien. Voilà de quoi bousculer un peu la tradition...

10 commentaires:

Lisanka a dit…

Je vois qu'on appréhende la cuisine de la même façon. J'ai halluciné de la même manière devant une recette de chef intitulée "fraises au sucre". Ingrédients: des fraises, du sucre! nannnnnn sans blague, même mon chat par ailleurs con comme ses pâtes aurait pu s'en douter!

Ce qui me stresse aussi comme toi, c'est le nombre incalculable d'ustensiles qu'il faut sortir avec deux configurations à la clé:
- je n'ai pas les ustensiles en question
- j'ai les ustensiles en question mais en voyant la notice d'utilisation, je renonce!

Bref, tout ça pour dire que ta salade me tente diablement!

monique a dit…

Elle a l'air pas mal ta salade. Depuis que j'achète sur le marché des tomates de pleine terre et des variétés anciennes, je reconnais que ça n'a rien à voir avec des tomates achetées au supermarché. Ce genre de recette met en valeur le goût si particulier de ces tomates exquises. Je vais essayer ta recette. Bon dimanche. Bises.

kitchenette a dit…

Moi aussi je trie, mais par contre je ne sais pas pourquoi mais j'adore avoir la recette jambon-purée des grands chefs, souvent avec une quantité de beurre hallucinante - de toutes façons je ne les réalise pratiquement jamais! J'aime beaucoup l'huile d'olive parfumée à la vanille, j'en ai fait un petit stock que j'utilise sur du poisson blanc, par contre avec les tomates je n'ai pas encore essayé!

chloé a dit…

à ta place, j'aurais aussi hésité 2 secondes en me demandant si elle n'allait pas aller dans la catégorie "ingrédients impossibles à trouver" car les tomates anciennes faut les trouver !
Merci pour ta sélectin et le test, y a plus qu'à, après le tarama !

tarzile a dit…

Une recette qui fait dire : pourquoi je n'y aipas pensé moi-même. Ce qui n'enlève rien au chef qui l'a conçue. Pour ton billet, effectivement, parfois, on hausse les sourcils.

Lolotte a dit…

Je suis sure que ca sera tres bon puisque j'ai utilise une huile vanille pour un tian avec des tomates. Ca m'avait beaucoup plu.

Céline-marine a dit…

Lisanka : oui, la recette des fraises au sucre, je suis sûre de l'avoir vue aussi ;-)

Kitchenette : je suis d'accord, parfois les recettes basiques revisitées chef, c'est très bien. Mais parfois pas, et là c'était le cas. Rien de particulier, c'était la recette de la maman du chef, donc une recette chère à son coeur, mais moi bien sûr je préfère la recette de ma maman à moi !

Tarzile : complètement d'accord avec toi.

Lolotte : ouiiii, j'ai découvert hier soir qur tu avais testé dans une recette chaude ! Je ne l'avais pas vue quand tu l'as postée car j'étais en vacances loin de tout ordi. Vu le froid persistant à Paris, je pense que je vais vite tester la version chaude...

bloga2 a dit…

J'ai une très bonne recette de radis au beurre salé mais je ne la divulguerai pas !!! Enfin, sauf si tu insistes ......
Sans tes commentaires sur cette recette il ne me serait même pas venu à l'esprit de l'essayer.Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, je vais essayer de trouver des tomates anciennes.

eric a dit…

recette originale et bien agréable.
Attention a ne pas forcer sur le citron car cela masque la vanille.
Dommage que le temps toulousain limite ma production de tomates anciennes qui sont effectivement délicieuses.

mounet a dit…

j'ai testé cette recette et je peux dire que cela aurait été dommage de passer à coté
je viens de le publier aujourd'hui