Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

lundi 13 août 2007

Mon fondant au chocolat pour Mamina ( et toujours la devinette)




Je suis déçue, à part Elo, personne n'a tenté de deviner quel était l'arbre photographié sur mon précédent post ! Bon, la devinette reste ouverte, je donnerai la réponse en fin de semaine. Indice supplémentaire : ses fruits sont comestibles...

Bon, à part ça, Mamina, du blog Et si c'était bon, nous a demandé de lui donner notre recette de gâteau au chocolat, ce qui tombe plutôt bien puisque j'ai découvert, à mon grand étonnement, que depuis trois mois que ce blog existe, je n'avais encore jamais posté la moindre recette chocolatée ! Or, si je préfère les desserts à base de fruits, je ne boude pas mon plaisir devant un carré, et Titi en est très fan, donc je fais volontiers des desserts au chocolat : mousse classique, risotto au chocolat (je l'adore, promis je poste la recette un de ces jours), mais aussi des recettes de blogueuses. Et même pas mal depuis que j'ai découvert la blogosphère...

J'ai ainsi testé avec grand bonheur le fondant 0% de complexe de Lavande de Ligne et Papilles (la photo orne mon questionnaire récent), et les darioles (moelleux au coeur coulant) de Mercotte, absolument tip-top. J'ai surtout rangé dans un coin de ma tête (et de mon compte blog-appétit) plusieurs autres recettes qui m'ont l'air alléchantes :

- le fondant des frères Delacourcelle, grâce aux éloquentes photos de Bergamote, de Sucrissime, ou de Folfil, de Fofil cuisine... Dommage, pas de piles dans la balance que je n'ai jamais utilisée, restant fidèle à mon verre doseur, donc ce n'est pas demain que je réalise une recette avec exactement 166g de beurre et 134g de sucre semoule, mais qui sait ?

- le brownie cheesecake de Loukoum de Beau à la louche, aux séduisantes arabesques noires et blanches... et aux proportions nettement moins affolantes que l'original signé Rose Bakery.

Je n'ai pas encore testé sa recette non plus, mais j'ai trouvé les explications d'Ellie de Tambouille et Pistouille, comment dire... Lumineuses ! On sent la pro derrière les commentaires sur les proportions de chaque ingrédient dans le fondant idéal.

Mais en défitive, ma recette à moi (depuis que j'ai laissé tomber celle de Juliette Binoche, 9 oeufs entiers !!! pas étonnant qu'elle fasse des cures de lavement ensuite... je n'invente rien elle l'avait dit dans le numéro de Elle dont elle était rédac'chef, d'où ses quatre fiches cuisine), toute classique, pas révolutionnaire pour un sou, et carrément pas régime non plus, c'est celle de ce fondant-là. Elle est tirée (encore et toujours) d'une fiche cuisine du magazine Elle, et la recette est celle de Carine Veyrat, chef pâtissier de La ferme de mon père à Megève.



Pour 6 personnes :

- 230g de chocolat noir corsé, dosé à 52% minimum de cacao (NB : pour moi, c'est soit le Nestlé dessert corsé, soit du Valrhona),
- 4 jaunes d'oeufs,
- 50g de sucre semoule (NB : j'ai utilisé du rapadura car je n'ai plus rien d'autre, et c'était parfait),
- 60g de farine (T80 pour moi, même remarque que précédemment),
- 50g de lait (j'avais seulement du lait de chèvre, et bien ça le fait aussi),
- 50g de crème épaisse (en fait moi je mets trois grosses cuillérées à soupe bien bombées),
- 125g de beurre demi-sel (la recette utilise 160g de beurre doux, mais j'en mets moins car je pense que je dois utiliser plus de crème fraîche).

Préchauffez votre four thermostat 150°C. Beurrez un moule à manqué, ou chemisez-le de papier sulfurisé. Perso, je préfère le papier sulfurisé, mais c'est vraiment par goût personnel. Coupez en morceaux grossiers le chocolat.

Travaillez les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'au blanchiment. Incorporez la farine d'un seul coup, mélangez bien pour éviter les grumeaux.

Dans une casserole, faites bouillir le lait, la crème et le beurre ensemble. Hors du feu, faites y fondre le chocolat. Si besoin est, remettez un peu sur le feu, mais à feu moyen, en remuant toujours. Si jamais le ménage prend une consistance bizarre, sans cohésion, pas de panique, c'est que le mélange a trop perdu de liquide. Un petit peu d'eau ou de lait et le mélange redeviendra onctueux.

Versez le mélange lait - crème - beurre - chocolat dans la pâte jaunes d'oeufs - sucre - farine. Mélangez doucement (attention aux éclaboussures !) puis vigoureusement quand les deux appareils se sont bien mêlés. Versez l'appareil ainsi obtenu dans le moule à manqué et placez au four chaud. La recette prévoit 7 minutes de cuisson, honnêtement au bout de 7 minutes dans tous mes fours ce n'était jamais cuit ! Je compte 20 bonnes minutes de cuisson, à vous de voir avec votre four ce que ça donne.

Quand le dessus du fondant forme une légère pellicule, le gâteau est cuit, sortez-le du four et laissez-le refroidir à température ambiante. Servez à température ambiante. Il est encore meilleur le lendemain, après une nuit réparatrice au réfrigérateur !

7 commentaires:

gi a dit…

c'est un actinidia ou kiwi
avec du fondant au chocolat et une boule de glace à la vanille...hum..

Clo a dit…

ben celui là il doit tenir au corps! mais il a l'air tellemnt irrésistible!

choumie a dit…

Mamina va devenir folle avec toutes ces bonnes recettes !!!

Lolotte a dit…

Encore un petit fondant bien delicieux !

Anonyme a dit…

En effet je vois que la blogosphère est une belle source d'inspiration chocolatée!
Moi j'adore prendre deux carrés de chocolat noir Bio 74%...après chacun de mes repas avec mes biscuits maison...mais je ne suis pas trop gateau et dessert choco, car cela à tendance à me donner des boutons...mais mon Manychéri lui, ...adore...et serait ravie de gouter ta belle recette!::

Bon réveil en ce 15 aout!

ELo
Miss Cookliquot

Eryn a dit…

Ton fondant au chocolat a l'air ... délicieusement fondant en effet !

Pour la devinette, je ne sais pas ce que ça pourrait être ... Ca va me travailler et je vais chercher de partout du coup :p

Lavande L&P a dit…

terrible ton fondant lol