Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

mercredi 15 août 2007

Faites votre tarama vous-même !


J'aime beaucoup le tarama, mais je trouve que celui qu'on trouve dans le commerce, avec son colorant rose, ses additifs et sa faible proportion d'oeufs de cabillaud, n'est quand même pas le top. Celui trouvé en magasin bio est généralement meilleur, pas de colorant, plus fort en goût, on s'approche du vrai, et le top c'est celui qu'on achète chez Pétrossian, pas au prix du caviar heureusement, mais ce n'est pas donné tout de même ! Bref, le mieux, c'est encore de le faire soi-même...


Sur la blogosphère, j'ai vu que Un an pour faire son cooking-out a partagé avec vous sa recette de tartinade aux oeufs de mérou, et Le blog gourmand a également mis une recette, plus proche de la mienne. Je vous livre quand même ma recette, car elle me semble plus légère.


Pour obtenir environ 300 à 400g de tarama (désolée, pas de balance, donc je ne peux être précise !)

- une poche d'oeufs de cabillauds *****,
- une cuillérée à soupe de jus de citron,
- une faisselle de fromage blanc bien égoutté, ou deux petits suisses, ou à défaut 100g de fromage blanc lisse,
- une tranche de pain de mie, voire deux si votre fromage blanc est assez liquide.
***** Je trouve des poches d'oeufs de cabillauds dans mon Monop', au rayon des poissons fumés, taramas industriels, rillettes de poisson, etc. En général elles font de 200g à 300g. Préférez la version nature si vous trouvez, en ce moment ils en ont du fumé au bois de hêtre et je trouve que le goût est un peu âcre. Sinon, vous pouvez en acheter sur des sites internet, comme Natoora, qui est très fiable et pratique pour les commandes.


Préparez les oeufs de cabillauds. Pour cela, épluchez la pellicule qui recouvre les oeufs et forme la poche. C'est fastidieux mais pas difficile.

Emiettez soigneusement le pain de mie, sans la croûte. Si vous n'en avez pas, vous pouvez aussi utiliser du pain rassis, mais il faudra alors le faire tremper quelques secondes dans du lait ou de l'eau puis bien le presser pour l'essorer, c'est plus risqué. Car c'est plus difficile dans ce cas de maîtriser le degré d'humidité du produit final.


Placez les oeufs dans un robot avec le pain de mie, la faisselle (ou petits suisses) et le jus de citron. Mixez à la vitesse la plus lente, et pas longtemps pour ne pas trop casser les oeufs et liquéfier la préparation. Gouttez, et rectifiez l'assaisonnement à votre goût. Pour ma part je mets très peu de citron car ça masque trop le goût des oeufs sinon, et je ne poivre ni ne sale.


Laissez reposer quelques heures au réfrigérateur avant de servir. Les saveurs seront plus unifiées et la consistance plus ferme.


Cette recette m'a été donnée par un copain arménien (comme Pétrossian donc !), elle est donc plutôt authentique je pense. Attention c'est très fort en goût, vous serez surpris si vous avez l'habitude des taramas industriels !

Question : est-ce que financièrement ça vaut le coup par rapport à l'industriel ??? Et bien je dirais oui et non. Si on compare strictement le prix / coût de revient au kilo, on trouve des taramas industriels entre 10 et 20 euros le kilo en grande distribution, et celui-ci revient à environ 25 euros le kilo si vous adoptez mes proportions. Mais dans un cas, vous avez entre 20 et 30% max d'oeufs de cabillaud dans la préparation, plus des additifs variés, et dans l'autre près de 70% d'oeufs de cabillaud. Donc ce n'est pas vraiment comparable, mais en terme de rapport qualité prix, le fait maison est largement gagnant !

15 commentaires:

CoCO2 a dit…

Excellente recette à garder sous le coude ... tu trouves tes oeufs de cabillaud ou ?

Céline-marine a dit…

Ben, comme j'ai dit dans le post, les oeufs de cabillaud on les trouve en supermarché, il y en a à Monoprix, donc j'imagine dans les autres grands hyper aussi... Peut-être aussi chez les poissonniers, les épiceries orientales.

J'ai déjà commandé des tas de produits chez Natoora :

http://www.natoora.fr/Boutique.asp

Ils en vendent, et c'est toujours très fiable (bien qu'un peu cher bien sûr, il faut compter les frais de livraison !).

En ligne j'ai trouvé ces sites : http://www.saumonerieduloch.com/oeufs-poisson
http://www.monpoisson.fr/fiche.php?n=389

160g d'oeufs fumés maison = 7 euros environ pour le premier, pour l'autre 33 euros le kilo. Mais attention je n'ai jamais commandé donc je ne garantis pas la fiabilité !

Anonyme a dit…

Hummmmmmmmmm!! En effet c'est sacrément appétissant! Moi j'ai découvert le tarama pour la première fois lorceque j'était habilleuse au parc astérix...il y avait une comédienne qui mangeait que ça le midi sur du pain et arosé de citron! Mais c'était du supermarché...pas du luxueux comme le tiens!!!!

Bizz
Elo
Miss Cookliquot

Tiuscha a dit…

Je n'ai pas encore testé mais je l'avais mentionné dans mon billet sur la poutargue... Il faut vraiment que je me lance ! sans colorant...

L-Fy a dit…

suis tentée là!

L-Fy a dit…

suis tentée là!

Fabienne a dit…

Tu as raison, je n'en achète jamais car je trouve qu'il y a beaucoup trop de cochonnerie !!!

CoCO2 a dit…

oups, excuses moi ça m'a échappé j'ai po vu ):p Ok pour les renseignements je te remercie bocou !

monique a dit…

ça a l'air simple et rigoureux à la fois, les oeufs de cabillaud c'est le boutargue? je n'aurai pas pensé qu'on en trouvait à Monoprix. Je regarderai la prochaine fois que j'y ferai des courses. Bises.

Céline-marine a dit…

Non, la poutargue (ou boutargue) ce sont des oeufs de mulet, pas des oeufs de cabillaud. Dans le cas de la poutargue, les poches sont salées et mises à sécher entière, et la consistance est assez compacte. Je ne crois pas que les poches d'oeufs de cabillaud vendues pour fabriquer le tarama soient mises à sécher ; la consistance n'est d'ailleurs pas si compacte que la poutargue. En tout cas, ce sont les oeufs de deux poissons différents, c'est certain ;-)

Céline-marine a dit…

Pour Elo : il faudrait que je calcule le coût de revient et que je compare au prix du tarama industriel. Je pense que ce n'est pas si "luxe" en fait, si on compare ce qu'on obtient en terme de quantité et de qualité. Grosso modo, 7 euros d'oeufs de cabillaud, un peu de pain, des petits suisses ou de la faisselle bien égouttée, un peu de jus de citron, ça fait du 8-9 euros maxi pour 300 à 400g g de produit fini, soit environ 20 à 27 euros le kilo. En supermarché, ça doit revenir, d'après ce que je trouve sur internet, entre 1 et 2 euros les 100g, soit entre 10 et 20 euros le kilo. Mais pour ce prix-là, il y a moins de 30% d'oeufs de poisson, au lieu de 90% dans ma recette ! Par exemple, j'ai trouvé un pot de 250g de tarama pour 2,89 euros sur internet, mais il y a seulement 25% d'oeufs de cabillaud, pour 63% d'huile de colza (d'accord c'est sain, mais ça vaut pas ce prix-là !), du carmin pour colorer, de l'acide citrique, et un conservateur.

Donc, l'un dans l'autre... Et puis bon, moi je le fais fort en goût, comme dans la recette de mon copain, mais on peut "délayer" plus dans le pain et le fromage blanc si on préfère quelque chose de moins typé. Et du coup là ça devient carrément plus compétitif que ce qu'on trouve en grande distribution.

stef a dit…

je connais que le tarama industriel donc il me tarde d'essayer le "vrai".
stef

Zine a dit…

Tu as raison le Tarama industriel est à éviter, celui que l'on mange en Grèce ressemble au tien.

chloé a dit…

faut vraiment que j'essaie !

ladino a dit…

le vrai tarama comme le faisait ma grand-mère,qui elle même le faisait ainsi depuis plusieurs générations est à base d'oeufs de cabillaud pressés et fumés,vendus "à la louche" dans de grosses boîtes métalliques,uniquement dans les quelques rares et dernières alimentations arméniennes de Paris.