Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

vendredi 1 juin 2007

Salade "belle tanguera" et macaronis aux courgettes aillées

Comme chacun sait, cette semaine, c'est la courgette qui est à l'honneur chez Lavande... Pour cette occasion, voici deux recettes, qui m'ont été transmises par des amies.

La première est la salade "belle tanguera" de mon amie Céline - qui est d'ailleurs à l'origine de mon pseudonyme. Il ne vous aura pas échappé que je m'appelle aussi Céline... nous nous sommes donc donné des surnoms en fonction de nos passions. Céline qui est une gracieuse danseuse de tango à ses moments de loisirs, est donc "Céline tanguera", et comme j'aime la plongée sous-marine, je suis devenue "Céline-marine". Enfin, sous-marine normalement, mais j'ai décidé de faire court. D'autant que les seuls fonds qui ont vu mon masque ces derniers mois sont ceux de la piscine du 20ème arrondissement de Paris. Et ce que j'y vois ne me donne pas envie de faire des photos pour ce blog... Mais revenons à nos courgettes.

Pour 4 personnes :

- deux belles courgettes fraîches,
- deux tomates ou une grosse poignée de tomates cerises jaunes et rouges,
- un citron,
- un bouquet de menthe,
- un filet d'huile d'olive,
- des pignons (et ici des pistaches non salées).

Lavez et brossez soigneusement les courgettes et les tomates. Epluchez à moitié les courgettes (une lanière sur deux) et tranchez-les à moyenne grosseur. Coupez les tomates en dés (ou en deux si vous utilisez des tomates cerises). Pressez le citron, et versez le jus ansi que le filet d'huile d'olive sur les tomates et les courgettes. Ciselez finement la menthe et ajoutez-la à la préparation. Laissez mariner quelques heures. Au dernier moment, poêlez à sec les pignons (et les pistaches si vous en avez) et ajoutez-les à la salade.
La salade "belle tanguera" est légère, pleine de saveur et de croquant !

La deuxième recette, je la dois à mon amie italienne Alessandra, qui m'a offert il y a quelques années ce livre "100 sauces pour les pâtes", que je trouve génial. Les photos sont très belles, les recettes divines et simples, classée par type (sauce au beurre ou à l'huile, sauce aux légumes, sauces au poisson, sauce à la viande...). Pour ce soir donc, c'était macaronis aux courgettes aillées, avec les superbes macaronis multicolores rapportés le jour même de Milan par mon Titi.

Bon, sur la photo les macaronis sont passés à l'as... mais à mon avis avec des pâtes noires ça doit être encore plus réussi.

Pour 4 personnes :

- deux courgettes,
- deux gousses d'ail,
- de la chapelure,
- de l'huile d'olive,
- sel, poivre, parmesan râpé,
- euh, des pâtes, mais je les mets au pif !

Epluchez les courgettes, coupez-les en petits dés. Faites-les revenir dans une poêle avec deux cuillères à soupe d'huile d'olive, et l'ail épluché et passé au presse-ail. Remuez régulièrement, et laissez cuire, jusqu'à ce que le bord des courgettes soit translucide. Réservez les courgettes dans du sopalin. Faites rissoler deux ou trois cuillères de chapelure dans une cuillère d'huile d'olive pendant une à deux minutes, puis ajoutez les courgettes et poursuivre la cuisson en mélangeant bien, pendant une minute. Faites cuire les pâtes, puis mélanger immédiatement avec les courgettes et saupoudrez de parmesan avant de servir.

Verdict ? Très bon goût, mais privilégiez des pâtes un peu fines sinon c'est un peu lourd. La garniture manque peut-être un peu de fluidité, mais je me vois mal ajouter de la crème ou de l'huile à ce qu'il y a déjà dans les courgettes et la chapelure... Prévoir une sieste après un tel dîner !!!

3 commentaires:

cocotte a dit…

Ils sont très mignons les dessins sur ton blog!

Lavande L&P a dit…

merci pour ces jolies participations! Comme pour toi Monsieur et Lavande et moi même ne sommes pas logés à la même enseigne!
Tes recettes sont ajoutées et désormais vive le poivron!

Audrey & Livie a dit…

hummmmmmmmmmmmmmmmm merci pour cette recette soeurette ! demain je fais mes courses et j'achete de quoi faire, bon jvais devoir oublier pistaches et pignons regime oblige !