Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

dimanche 24 juin 2007

Cheesecake du placard : comment une foirade annoncée se révèle un délice



J'avais décidé de faire un cheesecake pour mon Titi, afin qu'il ait une petite douceur pendant que je partais en week-end, le laissant à réviser pour son examen de japonais de demain. En plus il m'avait rapporté de Bruxelles un Mannekenpis en speculoos, c'était parfait.

Las ! Au moment de passer aux fourneaux, je m'aperçois qu'il me manque la moitié des ingrédients ! J'ai oublié d'acheter le beurre pourtant marqué sur la liste, je croyais avoir des oeufs en veux-tu en voilà, il ne m'en reste qu'un, pas de vanille liquide dans mon placard (au milieu de toutes les huiles essentielles, j'ai pris pour de la vanille ce qui est de l'amande amère), la moitié seulement de fromage dans mon frigo que ce qu'exigent les recettes des blogs référencées sur blog-appétit, et le reste à l'avenant. Il est 21h, que faire ? Ben, je le tente quand même, tant pis... Et finalement, je crois que cette recette décalée et plus légère que le traditionnel cheesecake new-yorkais, je vais l'adopter définitivement !


Pour un moule standard (pas de moule à charnière à la maison, mais celui-là a très bien rendu son office) :

- 2 plaques (200 à 250g) de Philadelphia ou de fromage à tartiner équivalent (genre Saint-Moret, pas trop salé),
- environ 250g de fromage blanc (vous pouvez y aller avec du 0%, c'est ce que j'avais)
- 150g de speculoos,
- 50g de margarine bio spécial cuisson,
- 50 à 100g de cassonnade (ou autre produit sucrant),
- de l'arôme vanille (liquide, mais sinon en poudre ça fait très bien l'affaire)
- 1 ou 2 oeufs,
- 1/2 verre de lait de soja vanillé.


Mettre le four à préchauffer à 150°C. Réduire en poudre le biscuit de speculoos, au robot ou à la main (au robot, comme c'est friable, c'est génial). Ajouter dans le robot la margarine spéciale cuisson, et continuer à mixer quelques secondes.


Dans un moule à manqué, placer un rond de papier sulfurisé. Y étaler en couche homogène le fond de cheesecake. Je ne couvre pas les bords du moule. Placer le moule garni au frigo.


Rincer rapidement le robot. Y mettre le fromage blanc, le fromage à tartiner et le lait de soja vanillé. Bien mixer pour homogénéiser le mélange. Ajouter le sucre suivant votre goût (je ne sucre pas beaucoup). Ajouter l'oeuf et bien mixer à nouveau. Si vous avez deux oeufs, les mettre un par un. Ajouter l'arôme vanille (une bonne cuillère de poudre au moins si vous en avez en poudre). Au final, vous obtenez une crème relativement liquide, qui se verse bien dans le moule. Ce que vous faites séance tenante, avant d'enfourner le tout pendant une heure.


Quand l'heure est passée, laissez le gâteau dans le four à refroidir. Quand le four est froid, c'est le moment de mettre le cheesecake à réfrigérer une nuit. Le lendemain, le cheesecake est prêt à déguster, nature ou avec un accompagnement. Sur la photo, celui de Titi est parfumé avec un coulis de fruits rouges de Monsieur Picard.
A ma très grande suprise (et joie), ce cheesecake s'est révélé parfait, presque aussi bon que celui de Junior's dans mon souvenir... Il est très crémeux, on ne dirait jamais qu'il y a un tiers de fromage blanc, ni que la pâte a été faite à l'huile végétale et non au beurre. Bon, je préfèrerais mettre deux oeufs qu'un seul, mais nul besoin de quatre comme dans la recette Kraft. Comme quoi, des fois, même si on n'est pas une soeur Tatin, on a des bonnes surprises avec ses bêtises !



Edit : je n'ai guère osé goûter ce cheese-cake vu à Beppu au Japon en avril... Clin d'oeil pour Loukoum la cheesecakeholic !!!

5 commentaires:

$ha a dit…

Je préfère mettre du fromage blanc, c'est beaucoup moins lourd tout en restant "cheesecake"

Lisanka a dit…

attends, tu pensais que c'était une foirade. Moi tes photos me donnent trop envie, franchement. Je suis fan de cheesecake jusqu'au bout de la langue!

Grand Chef a dit…

Poupoupou, on peut faire des gâteaux au chocolat avec un seul oeuf, des pizzas sans huile d'olive, des muffins sans beurre! Quand on n'a pas tout ce qui est écrit sur la recette, c'est le début d'une grande aventure!

loukoum°°° a dit…

C'est vrai que c'est intriguant...
Parfumer un cheesecake salé au camembert je vois vaguement comment on peut faire mais pour lui donner cet aspect et ce look de camenbert, aucune idée...
Vous auriez du gouter ^^
Merci pour cette chouette photo

Anonyme a dit…

pourquoi pas:)