Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

jeudi 31 mai 2007

Recette soleil pour un jour de pluie : la mechouïa



"Garp prit un poivron vert et le plaça au centre de la plaque ; il alluma la flamme et le poivron commença à brûler. Quand il serait complètement noir, Garp le le laisserait refroidir, puis pèlerait toute la chair calcinée. A l'intérieur il trouverait un poivron rôti, très doux, qu'il émincerait et laisserait mariner dans de l'huile et du vinaigre et un peu de marjolaine. Il en ferait sa vinaigrette pour la salade. Mais la principale raison pour laquelle il aimait préparer ainsi la vinaigrette était la délicieuse odeur que répandait dans la cuisine le poivron rôti".

Le Monde selon Garp est l'un de mes livres préférés, et John Irving un de mes auteurs fétiches. Surtout quand il parle de cuisine !!!
La salade méchouïa est une recette tunisienne, qui me vient de ma grand-mère maternelle. Je la fais uniquement avec des poivrons de toutes les couleurs, par goût, mais la recette originale utilise en fait des poivrons verts et des tomates bien rouges. De toutes les façons, la mienne n'a jamais le goût inimitable de celle de ma grand-mère...
Pour deux personnes :
- 4 poivrons (ou si l'on préfère, deux poivrons et deux grosses tomates),
- une gousse d'ail,
- de l'huile d'olive,
- un citron,
- du sel et du poivre.
Faîtes griller les poivrons et l'ail à four chaud, position gril, pendant environ un quart d'heure pour l'ail et trente minutes pour les poivrons, en les retournant régulièrement. Mettez un plat dessous pour éviter que le jus ne tombe et ne brûle dans le four.
Quand la peau est bien brûlée, sortez-les, et mettez-les dans une passoire sous un torchon à refroidir. Pendant ce temps, écrasez l'ail rôti dans un saladier, ajoutez le jus d'un citron, de l'huile d'olive, et assaisonnez selon votre goût. Refroidis, les poivrons sont très faciles à éplucher. Il ne vous reste plus qu'à les couper en tous petits dés, à les ajouter à l'assaisonnement aillé, et à laisser tout cela mariner plusieurs heures au réfrigérateur. C'est encore meilleur le lendemain ! Idée assaisonnement complémentaire : de la "carouya" (carvi).
Comme Garp, j'adore faire rôtir les poivrons et m'en servir à toutes les sauces. Je vous conseille aussi le poivron rôti de toutes les couleurs en lanière, sur un lit de tomates concassées, en garniture d'une pâte sablée pour une délicieuse tarte estivale. Dommage, pour l'été il va falloir patienter un peu...
PS : désolée pour la traduction de Garp, je ne l'ai qu'en anglais à la maison alors c'est du mot à mot pas terrible...

10 commentaires:

Stéphanie a dit…

Alors là, sincèrement, tu combines mon livre fétiche entre tous et une de mes recettes favorites (qui me vient d'une ancienne voisine tunisienne)... Je ne regrette pas d'être passée par là..."But in the world according to Garp, we are all terminal cases"

Céline-marine a dit…

Mici Stéphanie !!!

Mamina a dit…

j'aime aussi beaucoup Le monde selon Grap et ta recette...

Céline-marine a dit…

Mici Mamina ! Je dois dire que j'ai remué l'appartement pour retrouver le livre et ce passage qui m'a toujours ravie, en raison de mon amour pour le poivron cuit...

Lavande L&P a dit…

un pur instant de bonheur... Le monde selon Garp (mon fils s'appelle Owen, tu vois où je veux en venir?!)et la recette, chez moi dans ma famille on l'appelle la chouchouka, c'est version pieds-noirs... (et une des premières de mon blog...)
J'aime tout dans ce billet...

Lucile Poppins a dit…

Te voilà prête avant l'heure pour le spécial poivron de Lavande...

Babali a dit…

J'aime !! Pareil que Lavande pour le recette. En plus chez nous nous avons une recette que s'y approche aussi beaucoup : "la salade juive"

Lilo a dit…

C'est marrant mais je fais également cette recette, sans savoir qu'elle était d'origine tunisienne ;) J'ajoute souvent de la féta, des olives et du thon, c'est top !

Anonyme a dit…

hummmmmmmmmm jvais la tenter celle la !!! en faisant light sur l'huile d'olive !!!!
vive mamie !!!!!!!

Audrey & Livie a dit…

l'anonyme c'etait moi of course