Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

samedi 2 février 2008

Tatin d'endives, chèvre et poires, aux parfums de miel et thym



Jeudi soir, alors que nous somnolions devant Grosse fatigue (sans jeu de mot vaseux), le téléphone sonne : mon père et sa femme me disent de regarder la cinquième chaîne. Je change, et là un visage connu et néanmoins différent emplit l'écran. Mais c'est Laurent A., un très bon ami du lycée !!!! Le voici qui chante du Schubert dans une émission célébrant La folle journée de Nantes. Incroyable ! Je suis tout émue de le revoir, à 18 ans d'intervalle.
Je savais par mes parents qui le tenaient des siens (pratique d'avoir de la famille dans le secteur des services) que sa passion pour le théâtre et la musique l'avait conduit, après le lycée, à entrer dans les choeurs du grand théâtre de Bordeaux. Mais j'ignorais qu'il était depuis devenu soliste ! Mes parents n'étaient pas sûrs de reconnaître dans ce chanteur au crâne rasé et au visage mûr et marqué l'adolescent efflanqué et chevelu qu'il était, mais pour moi aucun doute : je le reconnais dans la profondeur de son regard, les expressions de son visage, son maintien quand il chante. Depuis j'ai regardé sur internet pour savoir un peu son parcours. J'aurais pu l'écouter au théâtre du Châtelet jusqu'à avant-hier ! Il va me falloir surveiller, pour essayer d'avoir la chance de le croiser pour de bon, 18 ans après notre soirée de fête du baccalauréat (non je n'ai pas encore 35 ans ! Je l'ai eu très jeune mon bac !). En tout cas, quelle incroyable façon d'avoir des nouvelles d'anciens amis !


Pour fêter ça, il fallait bien cette tatin sucrée / salée de saison, avec des chicons, les poires parfumées que j'ai achetées à un fruitier bio par le biais de l'AMAP qui se monte dans mon quartier (SOS : si vous connaissez un maraîcher bio dans l'Est de Paris, nous en cherchons un !) et du chèvre. Le tout avec une pâte sablée maison, parfumée généreusement au thym. Franchement, prenez les dix minutes qu'il faut pour faire votre pâte maison, au robot même si vous préférez : le goût est incomparable (pas de conservateurs ! ) surtout en ajoutant des aromates comme ici le thym qui se marie divinement avec la poire et le chèvre.


Pour 4 à 6 personnes :

- 200g de farine (je mélange riz, quinoa et froment T80 pour ma part),
-3 cuillérées à soupe d'huile d'olive,
- deux cuillérées à soupe de thym frais ou surgelé,
- une pincée de sel,
- de l'eau.


Dans une terrine, versez la farine, le sel, et l'huile. Sablez entre vos mains. Ajoutez le thym et mélangez bien. Puis ajoutez l'eau petit à petit, jusqu'à pouvoir faire une boule à malaxer entre vos mains. Laissez reposer trente minutes.


- 5 belles endives,
- 2 poires mûres à point,
- 3 cuillérées à soupe de miel (de thym ou de garrigue de préférence),
- 30g de beurre ou mieux de margarine végétale non hydrogénée,
- un fromage de chèvre frais (environ 150g),
- une cuillérées à soupe de curcuma,
- sel et poivre noir.

Préchauffez votre four à 180°C.


Lavez vos endives, enlevez-en le coeur en cône pour éviter l'amertume. Coupez-les dans le sens de la largeur. Epluchez et coupez les poires en petits cubes. Dans une sauteuse, faites fondre le beurre avec le miel, puis ajoutez les endives et les poires. Faites les suer et caraméliser à feu vif pendant 15 à 20 minutes. Ajoutez le curcuma pour obtenir une belle couleur blonde. Vous devez obtenir un jus court, l'eau des endives s'évaporant. Enfin, salez à votre goût et poivrez généreusement de poivre noir (qui catalyse l'action bénéfique du curcuma sur le système immunitaire). Hors du feu, ajoutez le chèvre frais en petits morceaux.


Placez le mélange dans un plat à tatin. Etalez votre pâte au thym, et mettez-la sur l'appareil, en rentrant bien les bords. Enfournez pour 30 à 40 minutes suivant votre four, jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée et croustillante. Démoulez ensuite sur un plat de service et dégustez tiède. A réserver aux amateurs de sucré salé !!!

5 commentaires:

lory a dit…

voilà une recette qui me fait craquer!
Depuis que j'ai essayer les tatins à l'endive, noix et chèvre..j'en suis accro!Ta version doit être délicieuse..!je note..

Lilie a dit…

De la pâte au thym à la garniture en sucré salé, tout me plaît dans cette tarte !

Provence a dit…

Je ne suis pas trop sucré/salé mais cette façon de se retrouver 18 ans plus tard est sympa. Moi je viens de retrouver 35 plus tard une amie perdue de vue grâce à copains d'avant. C'est sympa.

Miss Cookliquot a dit…

En effet, quel surprise de retrouver un ancien copain de lycée dans le petit écran!!!!! C'est vraiment chouette pour lui!

Moi j'adore le sucré/salé, et je trouve que c'est une merveille ta tarte. Hummmmm, j'imagine combien vous avez du vous régaler!!!

Bisousbisous**
ELo

Lavande L&P a dit…

je suis sous le charme. ta recette est géniale. Merci beaucoup.