Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

mercredi 6 février 2008

Pistache-griottes, poire-amande, pomme-noix, des gâteaux moelleux, sans lait ni matière grasse ajoutée !



Je fais partie d'un groupe de personnes qui tentent de monter une AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) dans l'Est de Paris. Si trouver un local, et un maraîcher, s'avère assez coton, nous avons commencé à établir des partenariats et c'est ainsi que depuis 15 jours, nous avons une distribution régulière de pommes et de poires d'un verger bio de la région parisienne. C'est l'occasion de tester des recettes à base de ces fruits...

Voici des gâteaux tout à fait sympathiques, associant un fruit frais et un oléagineux. Outre les classiques mélanges poire / amande et pomme / noix, j'ai testé également griotte (merci Picard) / pistache. En version individuelle, ils constituent un petit déjeuner parfait (rien à préparer) ou un goûter ! Attention, pas de matière grasse ajoutée ne veut pas dire light : les oléagineux pourvoient généreusement au moelleux. Mais en termes nutritionnels, c'est plus intéressant que le beurre ou l'huile.


Pour une douzaine de gâteaux :

- 2 oeufs,
- 150g de sucre ou quatre cuillérées à soupe de miel,
- 800g à un kilo de fruits frais (soit 4 à 5 pommes, 4 à 5 poires, ou 400g de griottes surgelées)
- 150g de fruits secs (pistaches, noix, ou amandes),
- 120g de farine T80,
- un sachet de levure,
- un peu d'eau ou de lait d'amandes.


Préchauffez votre four thermostat 160°C.

Au robot, réduisez en poudre fine vos oléagineux. Dans un cul de poule, battez les oeufs comme pour une omelette. Ajoutez le sucre (ou mieux le miel) et battez jusqu'à ce que le mélange soit aéré. Ajoutez la farine d'oléagineux de votre choix, puis la farine T80 et la levure. Le mélange est assez pâteux, détendez-le avec un peu d'eau ou de lait d'amande (trois à quatre cuillérées à soupe) pour obtenir une pâte souple.

Epluchez et coupez en petits cubes vos fruits frais, mélangez-les à l'appareil. Si c'est de la griotte surgelée, pas de corvée, direct du congélateur dans la pâte.

Versez le mélange dans des moules individuels graissés (type silicone). Enfournez pour 30 à 40 minutes. Ils sont aussi bons tièdes que froids !


6 commentaires:

Lolotte a dit…

Je suis tres heureuse de la precision que tu apportes sur le "light". Bravo, enfin quelqu'un qui ne melange pas tout.
Sinon, je militerais bien aux cotes de tes petits gateaux;-)

Tiuscha a dit…

D'accord pour le pas light mais les fruits secs ne sont pas sous la forme de pâte ou de crème (ou alors je n'ai rien compris), ils ne peuvent donc pourvoir au moelleux des gâteaux...
Bravo pour ta particpation active à une AMAP !

Philo a dit…

Ils ont l'air vraiment très bon et si en plus ils sont sains c'est parfait

Miss Cookliquot a dit…

Que c'est chouette!!! Humm tu me donnes sacrément envie, d'autant que moi, les fruits et les oléagineux...c'est l'amour!

Bisousbisous**

ELo

Céline-marine a dit…

Tiuscha, je pense qu'en raison de leur huile, les fruits secs participent un peu au moelleux : quand tu les réduis en poudre, la poudre que tu obtiens n'est pas sèche comme la poudre d'amande du commerce, elle est grasse au toucher.

Lavande L&P a dit…

Houlà débat sur le light ou pas light, moelleux ou pas moelleux ! heu je me contente de dire que c'est tout bon c'est p'tits gâteaux là mam'zelle!