Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

lundi 12 novembre 2007

Tofu au miso blanc et aux épinards, recette japonaise




Depuis le voyage au Japon de ce printemps, et l'achat d'un livre sur la cuisine japonaise, je poursuis mes tests des recettes à la maison. Celle-ci m'a beaucoup plu : elle est originale, rapide à faire - dix minutes de préparation, dix minutes de cuisson - , s'emporte parfaitement dans une boîte pour le repas de midi, et me semble équilibrée... C'est de surcroît du 100% végétal, pour ceux que ça séduit. J'allais oublier le plus important : c'est très bon ! Et pourtant, à la base, je trouve le tahini un peu écoeurant... Mais là, pas du tout, bien au contraire !


Pour 2 personnes :

- 250g de tofu ferme,
- 75g de shiro miso (miso blanc),
- 1 cuillérée à café de sucre,
- 1 cuillérée à soupe de mirin,
- 4cl de bouillon dashi,
- une cuillérée à soupe de tahini (purée de sésame),
- une poignée de feuilles d'épinards fraîches.


Le shiro miso se trouve en magasin bio sans difficulté, c'est une pâte de soja, de riz et ou d'orge fermentée, comme tous les miso, mais au goût très doux. Choisissez-le non pasteurisé pour bénéficier de ses qualités nutritionnelles. Le mirin est un assaisonnement japonais à base de saké notamment. Le bouillon dashi, Lavande vous l'a présenté il n'y a pas longtemps, il est à base d'algue kombu et de bonite. Dashi et mirin se trouvent dans les épiceries japonaises voire asiatiques au sens large. Enfin le tahini est un classique des magasins bio.


Si votre tofu n'est pas assez ferme, vous pouvez le presser pendant vingt minutes entre deux planches à découper. J'avais choisi du tofu japonais bien dense, j'ai donc sauté cette étape de la préparation.

Dans une petite casserole, mélangez le miso, le sucre, le mirin et le bouillon dashi. Chauffez et faites mijoter doucement jusqu'à ce que le sucre soit bien dissous. Ajoutez le tahini.

Parallèlement, faites cuire l'épinard rapidement, à la vapeur ou à l'eau bouillante. Il doit être à peine cuit. Pressez-le bien de façon à éliminer l'eau. Mélangez-le avec la moitié de la préparation au miso.

Découpez le tofu en tranches de deux centimètres d'épaisseur. Essuyez-les avec du papier absorbant. Mettez-les sur une plaque légèrement huilée, et placez-les sous le grill de votre four pendant trois minutes. Le tofu doit brunir légèrement, pas plus. Etalez sur la moitié des tranches la préparation à base d'épinard et de miso, et sur le reste la préparation au miso seulement. Faites griller encore deux trois minutes, jusqu'à ce que le miso soit légèrement doré. Vous pouvez décorer avec des zestes de citron trempés dans l'eau glacée (ça les fait friser).


C'est tout ! Bon, j'ai zappé la décoration au zeste de citron, je me suis dépêchée donc mes tranches ne sont pas droites, et le nappage n'est pas au carré comme sur le livre... Mais si vous vous appliquez, pas comme moi, vous obtiendrez quelque chose de très agréable à l'oeil aussi. J'ai trop honte de la différence pour vous montrer la photo du livre...

8 commentaires:

Eliz a dit…

Bon il me manque le mirin et le dashi, mais comme cette recette végétale et japonisante me séduit!
Doré au four, et avec ces associations le tofu est-il plus goûteux?

Lisanka a dit…

mmmmh, une jolie recette qui me fait vraiment de l'oeil!

Philo a dit…

Je suis curieuse de savoir ce que ça peut donner au palais. Ca m'a l'air très intéressant !

Flo a dit…

J'adorerais goûter !

Anonyme a dit…

Tu m'en fais découvrir des choses !!!
Bisousbisous**

ELo
Miss Cookliquot

Céline-marine a dit…

Eliz, tu peux peut-être remplacer le mirin par du saké de cuisine, même si c'est différent. Le dashi c'est plus dur si tu n'as pas déjà des ingrédients japonais, flocons de bonite et algues séchées !!! Bref un tour chez Kioko semble s'imposer :-)

La garniture épinard / sésame / miso est pleine de goût, et la cuisson change la consistance du tofu. J'ai bien aimé le tout, donc je trouve la recette intéressante en effet - cela dit j'aime déjà le tofu nature... J'espère que celles et ceux qui essaieront partageront leur dégustation !!!

Grand Chef a dit…

J'avoue que le soja, le tofu, l'orge fermenté, l'algue kombu, la bonite, le shiro miso, le mirin, le tout parsemé d'épinards, ça me transporte a priori modérément, mais je salue ton courage et ton abnégation, à leur juste valeur, crois-moi. ;op

Nolwenn a dit…

Hmm cela me plaît bien. Un peu peur que le goût du tahini soit fort par contre, non ?
Tu l'as trouvée où cette recette, si ce n'est pas trop indiscret ?