Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

mardi 20 novembre 2007

Pizza au chocolat, recette d'Alain Ducasse, pour Inoule


Ce matin, comme tous les 15 jours environ, mon Titi s'est levé dès potron-minet pour prendre un avion. Pas de chance, impossible de me rendormir ce matin... Donc me voici devant l'ordinateur.

C'est d'autant plus absurde que, pour la première fois de ma vie, je suis en grève aujourd'hui. Il me faudra quand même aller à une réunion importante ce matin, donc ce sera travailler sans être payé, mais les symboles sont importants. Quand, jeune cadre de la Fonction Publique, je vois dans mon équipe tous ceux qui font consciencieusement leur travail, qui ont un vrai sens du service public, qui ont beaucoup évolué parce que, la micro-informatisation, pour des gens rentrés à 18 ans dans la vie active dans les années 1970, ça n'a pas été une mince affaire, et que ces personnes, on leur en demande toujours plus sans compensation, qu'ils perdent en pouvoir d'achat sans que je n'y puisse rien faire, et qu'on les stigmatise en les désignant comme privilégiés, et bien non, désolée mais ça ne passe pas. Et je ne parle même pas de tous ceux qui ont des conditions de travail pires au quotidien, qui travaillent dehors par tous les temps, ou sous terre toute la journée sans voir le jour, ou au contact de clients toujours plus difficiles, ou d'élèves à la trentaine, ou cassés sous des motrices à réparer, ou au contact de solvants et autres produits toxiques... Qui ont des paies au SMIC et auront des retraites minuscules.


Bon, c'était la minute ronchon, mais j'en ai gros sur le coeur, sur le sujet. Enfin la cuisine est là pour changer les idées. Je m'étais dit, après avoir participé au jeu "Le sucré devient salé et vice-versa" lors de la dernière édition, que je ne participerai plus, que c'était difficile de caser une figure imposée dans les menus... Et puis Inoule, la gagnante de la troisième édition, a proposé de plancher sur une pizza sucrée, or j'ai gardé précieusement depuis fort longtemps une fiche cuisine de Elle signée Alain Ducasse, où le chef proposait une recette de pizza au chocolat qui avait l'air aussi alléchante que compliquée à faire. L'occasion était trop belle pour la laisser passer, donc... voici le résultat.


Verdict gustatif ? Pour être honnête, j'ai été déçue par rapport à l'idée que je m'en faisais !!! Peut-être que j'ai quelque peu raté la recette... mais je ne vois pas où... peut-être queje m'en faisais une idée trop élevée. En tout cas, si c'était à refaire, je ne suivrais pas scrupuleusement la recette. J'éviterais je crois de faire lever une heure la pâte briochée la deuxième fois (ça gonfle beaucoup, et comme il y a la garniture, impossible de la réétaler après) et je mettrais sans doute une couche plus épaisse de crème en garniture, pour que ce soit plus onctueux. La mélasse, en revanche, est une excellente idée, elle apporte un goût tout à fait puissant.


Pour 4 personnes :

- 250g de farine,
- un sachet de levure de boulanger,
- 3 oeufs,
- 175g de beurre,
-20g de sucre,
-20g de cacao en poudre dégraissé,
- 10cl de crème fleurette (remplacée par de la crème d'avoine),
- 100g de chocolat noir concassé,
- 75g de mélasse,
- 50g de beurre,
- pistaches, noix, noisettes, pécans, pralines, arachides concassées.

La pâte se prépare bien à l'avance. Dans le bol d'un mixeur, mettez la farine, le sucre, la levure (NB : je l'ai délayée quand même dans un tout petit peu d'eau tiède), le cacao. Ajoutez les oeufs un à un en mixant à vitesse moyenne. Ajoutez le beurre quand la pâte commence à se détacher du bord. Lorsqu'elle se détache à nouveau, mettez-la dans une terrine, farinez la surface, et laissez reposer au moins 4 à 6 heures à température ambiante.

Au bout de ce temps, étalez la pâte en un disque de 1 cm d'épaisseur. Déposez-la sur une feuille de papier cuisson beurrée, piquez à la fourchette. Préchaufffez le four thermostat 180°C. Etalez sur la surface la mélasse, le cacao, quelques noisettes de beurre, et laissez lever à nouveau. La recette dit une heure, mais selon moi 30 minutes c'est bien suffisant.

Glissez la pizza au four pendant 5 minutes. Puis nappez de crème, et remettez 10 minutes. Enfin, répartissez le chocolat concassé, les pralines et fruits secs concassés sur le mélange crème - mélasse - beurre bien mélangé, et remettez 3 à 5 minutes, jusqu'à ce que le chocolat soit fondu. Servez tiède, rapidement.


Attention, avec la mélasse notamment, cette pizza ne supporte pas d'être réchauffée. Elle tient bien la route avec un verre de très bon porto, par exemple.

13 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Wahou, sublime et si originale! Mmmmhhh...

Bises,

Rosa

Eryn a dit…

Ouche superbe ! Voilà qui donne envie de bon matin !

inoule a dit…

Très jolie pizza !!! Merci pour ta participation !

Bises

Inoule

Lisanka a dit…

Une très jolie création!

Anonyme a dit…

En effet ...donc tu fais la grève...j'espère au moins que tu prendras le temps d'en profiter pour passer du temps tranquiloux avec Nougat;)
Cette pizza sucrée est incroyable...la photo très jolie!

Gros bisous**
Elo
Miss Cookliquot

Zoé a dit…

Elle est très gourmande cette pizza !

Lolotte a dit…

Oups, je me sens un peu comme un cheveu sur la soupe. Je ne commenterais que ta pizza pour te remercier d'avoir encore une fois participe, malgre la difficulte du jeu. En tous cas, ca a l'air tres bon!

Sylea a dit…

Et bien dis donc toi ? tu n'as pas la recette de ton tonus du matin?
Je mangerai bien un morceau de cette pizza mais c'est trop compliqué pour moi!
Je resterai sur le fondant au chocolat...:)))
bisous
sylvie

Easy kitchen a dit…

C'est rigolo j'ai fait presque la même pour le concours. Mais c'est plutot Gilles Choukroun que Ducassse. C'est une pizza de gouter top.

Natalia a dit…

Idée originale que cette pizza au chocolat... à essayer : - )
Moi je n'ai "pas pu" faire grève, trop d'obligations ce jour-là, et en particulier un groupe de stagiaires étrangers que je ne pouvais pas larguer comme ça dans la nature... Vu de l'extérieur les gens ne réalisent pas que le service public est un vrai boulot, qui demande une vraie disponibilité...

Natalia a dit…

Au fait : où trouver la mélasse ? Merci de ta réponse !

Céline-marine a dit…

Natalia, pour trouver la mélasse, le magasin bio est la bonne solution. J'en ai vu dans les deux que je fréquente régulièrement, je pense donc que tu devrais trouver aussi.

Et pour la grève... en fait moi aussi j'ai dû aller au bureau, pour une réunion, mais je n'ai pas pointé, je me suis déclarée gréviste, et je ne serai pas payée... ça ne me fait pas plaisir (ni d'avoir passé mon après-midi à bosser chez moi après d'ailleurs) mais bon c'est mon choix.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Ca fait plaisir. J'en ai assez que les mots (par ex. otage, privilège) soient galvaudés.
A part ça, j'aime bien les jolies couleurs de ta pizza.