Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

vendredi 14 septembre 2007

Bon baisers de Russie (3) : bortsch express (+ taguée par Lavande, bis !!!)



En ce moment, je redécouvre un peu la Russie, peut-être parce que sur les conseils de mon Titi j'ai commencé à lire Bielyi. J'ai ressorti mon livre de cuisine, mon dictionnaire dort sur le canapé parce que j'ai cherché des mots de vocabulaire récemment, et il va falloir que je me bouge si je veux m'inscrire à un cours pour reprendre l'apprentissage de la langue... En tout cas, puisque c'est la semaine de la betterave qui s'achève chez Lavande de Ligne et Papilles, je crois qu'un bortsch s'imposait !!!


J'en ai dégusté un une fois en Russie. C'était lors de mon deuxième séjour linguistique. Entre une semaine à Saint-Petersbourg, et une semaine à Kiev, dans des familles d'accueil, nous devions passer une journée à Moscou, entre deux trains (je recommande le train de nuit entre Moscou et Kiev : des assiettes froides avec du "champanskoié", du thé brûlant du samovar dans des verres et des cache-verres en étain... et deux réveils nocturnes par des douaniers biélorusses moyennement accortes). Après une promenade dans la ville (en chantant à tue-tête "Nathalie" sur la Place Rouge, comme il se doit), nous nous étions régalés chez une amie de notre prof de russe, de pelmenis sibériens (je vous renvoie sur ceux superbes d'Angelika) et de bortsch.


Le bortsch se trouve en Russie, mais aussi en Ukraine, en Pologne, en Roumanie... Chaque pays a sa variante. La betterave fait nécessairement partie des recettes russes et ukrainiennes, mais je crois que ce n'est pas le cas de la Pologne. Parfois on y trouve de la tomate... Pas de recette de bortsch dans mon petit livre moche mais si riche en bonnes recettes quand même ; plutôt que de faire la recette du "Ginette Matthiot", très riche, j'ai adapté / simplifié une recette du site "Russie.net", un site franco-russe. J'espère que les puristes me pardonneront ! Angelika donne ici les recettes de trois soupes typiquement russes, le chi (soupe au chou), l'okrochka (soupe froide) et le bortsch.

J'y ai découvert des adresses, notamment d'un restaurant qui fait épicerie où je devrais pouvoir trouver une kacha (graines de sarrasin grillées) digne de ce nom... Le plus drôle, c'est que les pages "Gastronomie" font référence à mon fameux petit livre moche, toujours en vente donc !!! C'est le dernier, "Savoir préparer la cuisine russe". Drôle, non ? Dans leur boutique en ligne, je sens que je vais craquer pour l'appareil à faire des pelmenis... et j'ai une bouffée de nostalgie devant les châles russes, les affiches de propagande de l'ère soviétique si graphiques et réussies, les objets en "Xhaxhlama" (du nom du village où se fabriquent ces objets du quotidien en bois pein en noir, rouge et doré de motifs souvent floraux stylisés).




Bon, assez bavardé, la recette !

Pour 6 à 8 personnes :
- un litre et demi d'eau,
- 4 betteraves crues,
- un petit chou blanc,
- une petite pomme de terre,
- un oignon,
- un demi-poireau,
- une gousse d'ail,
- un bouquet garni avec feuille de laurier,
- deux cuillères à soupe de crème fraîche,
- un cube de bouillon de boeuf.
Bon, idéalement, c'est un os à moëlle et de la macreuse, mais ici c'est une version "maigre", sans viande. Et express !

Lavez, épluchez et coupez en petits morceaux tous les légumes. Placez-les dans une cocotte et dans l'eau, avec le bouquet garni et la gousse d'ail. Fermez la cocotte et faire cuire pendant 30 minutes. Avant de servir, mixez bien la soupe avec tous les légumes. J'ajoute à ce stade la crème fraîche, que je mixe avec la soupe. J'aime bien servir avec de la ciboulette pour le contraste. Bien sûr ça ne vaut pas le vrai... Mais c'est une bonne soupe malgré tout !



J'en profite pour répondre au défi de Lavande, puisque la recette du bortch express lui est dédiée. Questionnaire plutôt rigolo et inhabituel !!!

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la quatrième ligne
Je passe mon tour : le plus proche est mon dictionnaire russe-français, dénommé Gak - Triomphe (les connaisseurs apprécieront) et donc tout est essentiellement en cyrillique...

Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision?
Des épisodes de la série "The Office", un truc assez drôle fait par la BBC sur la vie de bureau. Mais ça ne vaut pas la série à sketchs "Little Britain".

En dehors du bruit de l’ordinateur, qu’entendez-vous?
Le bruit de mon ordinateur asthmatique à moi (je squatte celui de mon Titi mais le mien est allumé pour autre chose...) et les miaulements de Nougat qui réclame sa pitance vespérale. Plus moi qui lui hurle de la boucler.
Quand vous êtes sortie la dernière fois, qu’avez-vous fait?
C'était ce matin et je suis allée au bureau... Palpitant, n'est-ce pas ?

Que portez-vous ?
Une robe blanche un peu "Belle des champs", un collant "effet bronzé" et des tropéziennes en cuir naturel. Le collant et les tropéziennes c'est un style. Il faut bien tirer le collant entre les doigts de pieds. Et je porte aussi des pansements car j'ai tendance à me griffer au sang avec les ongles des doigts de pied, dans les chaussures.

Quand avez-vous ri pour la dernière fois?
Tout à l'heure en réunion au bureau mais bon si on connaît pas les gens les private joke ça fait pas rire...
Qu’y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ?
Deux photographies de Naomi Watts tirées du film Mulholland Drive, et c'est tout. Dans le bureau c'est Titi qui assure la déco.

Avez-vous vu quelque chose d’étrange aujourd’hui ?
Pfff, on en voit de toutes les couleurs dans le métro. Les gens qui parlent tout seuls me font halluciner.

Quel est le dernier film que vous avez vu?
Sicko, de Michael Moore, dimanche dernier. J'ai trouvé que c'était son meilleur depuis Bowling for Colombine. Une grande claque, tous ces témoignages sur le système de santé américain. On peut trouver qu'il enjolive carrément les systèmes britannique et français, mais il faut bien comprendre qu'il nous regarde avec des yeux d'Américain, et pour un Américain, ne pas être plombé de dettes liées aux études à la quarantaine, et ne pas avoir besoin de demander l'autorisation de faire des soins indispensables à une assurance, c'est quelque chose. Qu'un homme, normalement couvert par une assurance-maladie, meure d'un cancer parce que la dite assurance a refusé tous les traitements, en prétendant qu'une greffe de moëlle osseuse est un traitement expérimental, alors que depuis mes 18 ans, soit depuis 16 ans, je suis inscrite au registre des donneurs français, ça me met en rage.

Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?
Une île aux Maldives rien que pour moi, et une oeuvre de Rothko.

Dites nous quelque chose de vous que nous ne savons pas encore ?
J'ai un tatouage en bas du dos depuis 2001. Une raie manta style polynésien. Même pas mal (en vrai !).
Aimez-vous danser ?
Plutôt oui. Mais il faut me traîner pour y aller. Mais une fois partie je suis partie.

Quel serait le prénom de votre enfant si c’était une fille?
Hum, je crains que ça ne se négocie ce genre de chose... Si ça ne tenait qu'à moi : Gabrielle, ou Raphaëlle, ou Ottilie. A mon avis c'est pas gagné, c'est pour ça que je peux en parler...
Si c’était un garçon ?
Même combat... J'aime bien Hassan, Noam, Théodore, Basile, Solal.
Avez-vous déjà pensé vivre à l’étranger?
Oui, souvent ! Beaucoup de pays m'attirent, mais depuis les vacances au Japon j'aurais vraiment envie d'y vivre quelques années...

Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?
Je suis athée donc a priori je n'envisage pas la chose, mais si ça se produisait je crois que j'aurais deux mots à lui dire avant de le laisser parler !
Oups ! J'ai oublié... Faisons un petit tour du monde : Je demande à Dara dont le blogtest est muet depuis trop longtemps à mon goût, à Minouchkah de Passion culinaire, à Kary de Cuisines d'Afrique, à Laurange de Saveurs mexicaines, de répondre à ce questionnaire si ça ne les ennuie pas... L'Asie du Sud-Est, l'Inde, l'Afrique, l'Amérique centrale, ça vous dit aussi ???

6 commentaires:

Lisanka a dit…

Ma chère, ton billet m'émeut beaucoup. J'en suis toute retournée. Tu parles du bortsch de ma grand-mère dans lequel se reflète une partie de mon histoire. Tu parles si bien aussi de ce pays que je ne connais pas. Je suis bélarusso-ukrainienne d'origine, française de naissance et de coeur! Et j'aime le borsch avec de préférence du kéfir et du concombre pour l'accompagner ;-)

Merci pour ce chouette billet,
Lisanka

kary a dit…

J'ai répondu à ton petit questionnaire. la réponse est en ligne. a +

Grand Chef a dit…

Bon, moi, la betterave, bofbof...

Par contre, ce qui est très incroyable, ce sont les prénoms que tu aimes... ma fille s'appelle G. et mon fils a bien failli s'appeler S. (finalement ce sera peut-être le prochain)! Etonnant, non?

laurange a dit…

Merci d'avoir pensé à moi pour le questionnaire ! Mais malheureusement je crains que je n'aurai pas le temps d'y répondre.

Anonyme a dit…

La recette me plais beaucoup!!! De plus pour moi qui a du mal a cuisiner la bettrave...ca tombe bien...et les réponses du questionnaire...franchement tes réponses j'adore!! Tu es tellement honnéte et fraiche! Mais cela ne fait que me conforter...hihihihi!!!

Biz
Elo
Miss Cookliquot

Anonyme a dit…

Bonjour

Bravo pour le Bortsch et autres recettes Russes... et merci pour les liens sur mon blog!!!

Angel