Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

mercredi 25 juin 2008

Le steak tartare de Biel



Après des températures fraîches, une chaleur étouffante s'est abattue sur Paris. Le cru fait donc son grand retour dans nos assiettes vespérales...

Je fais ce steak tartare depuis mon adolescence. La recette me vient de Mimi, la femme de mon père, qui la tenait de Gabriel, dit Biel, le père de sa filleule et nièce (et donc ma cousine) Barbara. Oui, je sais, faut suivre, mais c'est ça les familles recomposées !!!
Pour l'anecdote, ce plat est celui que j'ai préparé pour la famille texane qui m'a accueillie un mois lorsque j'avais 17 ans... Ils m'avaient demandé de leur cuisiner un plat typiquement français, et c'était le seul que je savais cuisiner à l'époque. Enfin, j'aurais pu leur faire des crêpes, mais je n'y ai pas pensé... Trouver les bons ingrédients, en particulier les câpres, dans le Wal-Mart d'Atascocita n'a pas été chose facile, mais évidemment le clou ça a été quand ils ont compris que je n'allais pas le faire cuire ! J'ai finalement été la seule à le manger tel quel, mes hôtes l'ont poêlé - et m'ont dit que c'était délicieux. Je ne les ai pas crus, pensant qu'ils étaient simplement polis - mais d'après Lilo c'est courant et très bon alors pourquoi pas si le cru vous rebute ?

Lilo de Cuisine Campagne a en effet consacré un billet très complet sur le tartare de boeuf en avril de cette année, je vous invite donc à vous y référer pour le choix de la viande et les différents condiments possibles. C'est mon assaisonnement préféré que je vous donne ici.


Pour 4 personnes :

- 400g de boeuf haché ou coupé au couteau,
- un jaune d'oeuf très frais,
- un oignon blanc moyen émincé finement, ou mieux deux échalotes,
- une cuillérée à soupe de moutarde de Dijon,
- cinq cuillérées à soupe de sauce Worcerstershire,
- une cuillérée à soupe de vinaigre de vin rouge,
- trois cuillérées à soupe de ketchup,
- deux cuillérées à soupe de câpres,
- deux larmes de Tabasco,
- sel et poivre.


Dans une terrine, je mélange le jaune d'oeuf et la moutarde de Dijon intimement. J'ajoute ensuite le vinaigre, la sauce Worcerstershire, le ketchup, le Tabasco. Je sale et je poivre, je rectifie si nécessaire. Comme vous voyez j'aime bien avec ketchup et pas mal de sauce Worcestershire, je ne mets ni fines herbes ni cornichons. Le goût est donc assez différent de celui qu'on trouve classiquement en restaurant (que j'aime aussi au demeurant).

J'ajoute alors les échalotes émincées et les câpres, entiers. Je mélange attentivement et le réfrigère le tout en attendant de passer à table. Pour accentuer le côté "bistrot", des frites et de la salade verte s'imposent !

1 commentaire:

Miss Cookliquot a dit…

Certe je n'oserais pas...moi la viande crue cela ne passe pas...mais ton assiette me fait bien envie !Alors disont OUi pour le steak tartare cuit:)
Vive le soleil sur Paris**

Biz
ELo