Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

mardi 29 avril 2008

Penne a la puttanesca : les pâtes retour de vacances !




Ah, les vacances... Que c'est agréable de partir, loin, de découvrir d'autres pays (quand on a la chance de pouvoir le faire), de se réoxygéner... Et que c'est bien aussi de retrouver au retour son petit nid douillet, l'esprit bien détendu et le corps reposé !


Bon, le côté moins sympa c'est le frigo vide et la perspective de se remettre au ménage, à la cuisine et à la vaisselle. Mais heureusement avec des placards bien remplis on parvient à mitonner un petit dîner de retour de vacances, même embrumée par le décalage horaire. Après quinze jours de riz et de haricots noirs au petit déjeuner, ainsi que de déjeuners de haricots noirs et riz, avec viande et bananes plantains, suivis de dîner de riz et de haricots noirs avec plantain et salades, j'ai choisi de délaisser ma céréale préférée, de crainte que Titi ne me farcisse les narines de riz en représailles, au profit de pâtes avec une bonne sauce napolitaine, la sauce puttanesca, adaptée aux ingrédients du placard.


Ici, la sauce est agrémentée de thon à l'huile, mais la base aromatique puissante de cette sauce s'accomode aussi fort bien de tofu ferme pour une délicieuse version végétalienne, ou de saucisse fumée. Pour lui donner plus de corps et de douceur, il est possible d'y ajouter aussi quelques cuillérées de haricots blancs bien cuits et réduits en purée. Mais blancs ou noirs, on avait suffisamment vus de haricots ces derniers jours pour en ajouter ce soir...


A noter que la version sans sauce tomate est également excellente.


Pour 4 personnes :


- des pâtes sèches, de préférence courtes et tubulaires - penne, conchiglie rigate, voire coquillettes, environ 90g par personne pour un plat unique,
- une boîte de thon à l'huile moyenne, soit 100g égoutté (ou une quantité égale de tofu),
- quatre à cinq cuillérées à soupe de concentré de tomate,
- deux cuillérées à soupe de câpres au vinaigre,
- une cuillérée à soupe de purée d'anchois (ou l'équivalent d'anchois au sel que vous réduirez en purée),
- deux cuillérées à café de piment d'Espelette,
- deux gousses d'ail,
- six olives noires,
- trois cuillérées à café d'origan,
- huile d'olive si vous utilisez du tofu.


Dans une grande poêle, versez l'huile d'olive (prenez une partie de celle du thon si vous faites la version au thon). Ajoutez l'ail épluché et passé au presse-ail, le piment d'Espelette et l'origan. Mélangez bien et faites doucement chauffer pendant une minutes environ. Pendant ce temps, dénoyautez les olives noires et coupez-les en fines lamelles, que vous ajoutez dans la poêle, ainsi que les câpres et le thon émietté, puis le concentré de tomate. Mélangez bien le tout et faites rôtir pendant trois minutes environ. Eteignez le feu et laissez mariner jusqu'à l'heure du repas.


Faites bouillir une très grande casserole d'eau. Quand l'eau bout, versez-y les pâtes en pluie. Surveillez la cuisson et faites les cuire une ou deux minutes de moins que le temps indiqué. Egouttez-les mais de façon incomplète, et versez pâtes très al dente et eau de cuisson restante dans la poêle. Mettez le tout à chauffer à feu doux à moyen. Les pâtes finiront ainsi de cuire, pendant une à deux minutes, dans la sauce. Servez immédiatement.

6 commentaires:

Lisanka a dit…

Tes petits dejs aux haricots noirs et riz me font grave envie :-)
Et ce plat de pâtes, mmmh, j'adore les penne en plus :-)

Tiuscha a dit…

Un classique italien que je ne fais pas souvent à cause des câpres, que moi seule apprécie vraiment.

Natalia a dit…

J'espère que ces vacances étaient plus variées sur le plan touristique que sur le plan gastronomique ! D'ailleurs, dans quel coin étais-tu ? (en Amérique centrale ou du Sud, je suppose ?) Tes pâtes à la puttanesca sont l'un de mes plats du soir préférés, lorsque j'ai la flemme...

Miss Cookliquot a dit…

Revoilà les aventuriers!!!!! Ohhh que ça doit faire bizzare de revenir par chez nous après avoir été tout là bas;)

Hummmm...impossible de résister à ta recette ma chère!Miammmm!

Moi j'ai bien rie en lisant vos menus de riz et d'haricots;)

Bisousbisous**
ELo

Céline-marine a dit…

Bravo Natalia, bien vu !
Nous étions au Costa Rica, un tout petit pays mais un concentré étonnant d'écosystèmes, de paysages, de faune et de flore... J'ai un peu eu les yeux plus gros que le ventre, à vouloir en voir un maximum en 15 jours et du coup il nous a manqué un ou deux jours à faire le lézard sur une plage... Mais que de beaux souvenirs : le canoé dans les canaux de Tortuguero, avec un guide qui a repéré et nous a montré caimans, singes, toucans, paresseux, loutres... La lecture dans un hamac, au coeur d'un rancho au pied du volcan Arenal, en regardant butiner les colibris, la balade à cheval de montagne en rivières... Les ponts suspendus au coeur de la réserve de la forêt tropicale humide de Santa Elena, les quetzals du "bosque nuboso" (forêt nuageuse ?) à Monteverde... L'envolée vers la péninsule de Corcovado, le lodge en bois verni au pied du Pacifique et les couples de perroquets rouges survolant les arbres... Bref, un pays à découvrir absolument si tu ne l'as pas déjà fait !!!!

Mély a dit…

Les photos font envie...