Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

samedi 25 octobre 2008

Mon Graal gourmand : les cannoli siciliens de Rosette


Dans la famille Cordon-Bleu, je demande... Rosette ! Qui est l'amie d'enfance de ma grand-mère maternelle, mais aussi, comme deux de leurs enfants se sont mariés, la belle-mère de mon oncle.


L'une de ses spécialités dont tout le monde raffole dans la famille, ce sont ses cannoli. Il s'agit d'une pâtisserie sicilienne, autrefois produit uniquement durant la période du carnaval. Je craque complètement pour la pâte croustillante et le coeur fondant de fromage sucré...

Rosette a accepté de partager avec moi, et donc avec vous, sa recette. Et pour ce faire, elle a même mesuré les quantités qu'elle utilise car, comme beaucoup de cuisinières expérimentées, elle ne mesure même plus, elle fait à l'instinct.

Le plus difficile, pour faire les cannoli, c'est d'avoir des moules. Impossible d'en trouver en dehors de Sicile semble-t-il ! Mais heureusement, j'ai pu compter sur André, mon beau-père, qui m'a taillé des cylindres dans les bambous du jardin. Normalement, il faut des moules cylindriques de 4 cm de diamètre, ceux-là sont plus petits, j'ai donc obtenu des mini-cannoli, mais bien délectables tout de même.

D'ailleurs, ce n'est qu'un retour aux origines, car c'est bien le nom italien du bambou, canno, qui a donné son nom à cette succulente pâtisserie.


Pour 18 cannoli

- 250g de farine,
-40g de saindoux ou à défaut de beurre,
- 5cl de vin rouge doux mélangé à un peu d'eau,
- une cuillérée à café de sucre en poudre,
- une pincée de sel.


Dans un cul de poule, mélangez les ingrédients secs, puis ajoutez la graisse et pétrissez bien. Ajoutez le liquide et pétrissez pour former une pâte.

Etalez-la finement et découpez des cercles avec une soucoupe.

Entourez chaque cercle autour d'un cylindre de bambou, soudez les bords avec de l'eau. Faites frire les cannoli dans une friteuse, ou dans une poêle remplie d'huile (ou de saindoux). Pendant la friture laissez la pâte autour de son cylindre de bambou, pour garder la forme. Le tuyau de pâte s'enlève sans le moindre problème de son support en bambou après cuisson. Essuyez-les délicatement dans du sopalin et réservez.


Farce

- 650 de brousse ou de ricotta de brebis (à défaut de vache),
- 400g de sucre glace,
- poudre de cacao ou fruits confits.


Mélangez le sucre et la brousse de brebis et passez le tout au moulin à légumes. Mélangez avec des cubes de fruits confits si vous le souhaitez. Rosette partage la farce en deux, et met du chocolat en poudre dans la moitié de la farce.


Farcissez les cannolis en utilisant une petite cuillère ; si vous avez préparé une moitié au chocolat, chaque cannolo sera farci de farce nature d'un côté et chocolatée de l'autre.


Dégustez immédiatement pour éviter que la farce perde son croquant avec l'eau de la brousse.

8 commentaires:

lavande a dit…

ça m'a l'air très bien tout ça! Par contre l'étape bambou m'échappe...
Tu mets le bambou avec la pâte dans la friture pour que ça garde la forme de cylindre? c'est ça?

Pia a dit…

Miam les cannolis ! Tu as raison on ne trouve pas les moules en France mais dans les magasins de fournitures pour pâtissiers on trouve des tubes en inox qui font l'affaire. A Paris, j'en ai vu chez Delherin

Céline-marine a dit…

Merci Pia pour le tuyau !

Marraine, tu as raison je suis trop elliptique... Oui, il faut faire frire avec les bambous dedans. Après cuisson aucun problème pour enlever les cylindres. Je complète le texte, merci !

Ester a dit…

J'ai les moules, ramenés direct from Sicily, mais je ne trouvais pas de recette à mon goût... Voilà chose faite...

Eryn a dit…

Ca a l'air délicieux, j'adore la pâte autant que la farce :)

Easy kitchen a dit…

c'est mon graal aussi. il faut que je me lance dans cette patisserie absolument délicieuse. l'idée du bambou est sympa.

monique a dit…

J'adore les cannoli...la première fois que j'en ai mangé, c'était à New York et le seul endroit où je les trouve en france c'est au restaurant Convivium Place Victor Hugo à Paris mais ils ne valent pas ceux de NY. Ravie d'avoir la recette car moi, j'ai les moules, je les avais commandés en prévision à une de mes secrétaires qui passait ses vacances en Sicile, il y a quelques années déjà. Youpi, je vais pouvoir les faire...il faut que je mette la main sur les moules! Où c'est que j'ai pu les ranger??? Bises.

Lisanka a dit…

Je ne connaissais pas mais je suis .... conquise :-)