Participez à la grande aventure scientifique du Décrypthon !

Bannière Décrypthon 2009

samedi 20 décembre 2008

Alexandra (pas qu'à Alexandrie)


Voici mon cocktail préféré, depuis l'adolescence. C'est la femme de mon père qui me l'a fait découvrir. Je dois avouer que pendant le bac, en revenant des épreuves je m'en faisais une petite dosette... bon ils l'ont tout de suite remarqué et heureusement, car évidemment on ne se méfie pas des cocktails, surtout celui-ci qui est crémeux et sucré, mais l'alcool est bien présent, et la crème de cacao... Et bien c'est de l'alcool ! En dehors de cette dernière, pas d'ingrédients inusités, donc pour préparer ce "Brandy Alexander" - qu'on appelle donc chez moi un "Alexandra", vous n'aurez pas besoin de transformer votre cuisine en annexe du bar Hémingway du Ritz.


Pour un verre à Martini

- 3 glaçons concassés,
- 1 dose de cognac (ou autre brandy),
- 1 dose de crème de cacao,
- 1 dose de crème fraîche liquide,
- des paillettes de chocolat pour la décoration.


Le brandy est une eau-de-vie distillée à partir de fruits fermentés. On le distille traditionnellement à partir de vin, comme notre cognac, mais vous pouvez en trouver parfumés à toutes sortes de fruits. La crème de cacao se trouve en épicerie fine, ou sur internet. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, ce n'est pas du tout crémeux, c'est une liqueur qui peut être colorée ou blanche.


Mettez la glace concassée dans un shaker. Ajoutez tous les autres ingrédients et frappez jusqu'à ce que de la condensation se forme sur l'extérieur du shaker. Filtrez, versez dans les verres et décorez.


La recette donnée ici avec les doses précises vient du volume "Les cocktails" aux éditions Tana, que je recommande chaudement. Je le trouve complet et très bien fait, joliment illustré.

2 commentaires:

monique a dit…

Je prenais souvent ce cocktail quand j'étais jeune...tu me donnes envie d'en reprendre. Bonne fête de fin d'année et...à l'année prochaine. Bises.

Tiuscha a dit…

Ta remarque rejoint le billet d'hélène (Becky&liz) sur la farce directeement sous la peau, je ne sais pas faire et la volaille était fermière, ce n'est pas un boucher qui me l'a vendu, mais la prochaine fois, je demanderai au boucher de me désosser complètement un volatile. Le mieux serait que j'apprenne à le faire...